Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Graham Masterton : Le Djinn

Graham Masterton : Le Djinn

vendredi 7 juin 2019, par Denis Blaizot

JPEG - 9.5 ko

Auteur : Graham Masterton
Titre : Le Djinn
Titre original : The Djinn (1977  )
Éditeur : NéO  
Année de parution : 1985  
ISBN : 2.7304.0344.3

Quatrième de couverture :

Un collectionneur d’antiquités de Moyen-Orient meurt dans des conditions aussi étranges que soudaines. Sa veuve parle d’une obsession fanatique que lui aurait inspirée une poterie très ancienne, une jarre mystérieuse qui, semblerait-il, contiendrait un esprit maléfique... un djinn. Et voici que ce djinn redoutable, terrifiant, cherche bel et bien à se matérialiser et que, pour y parvenir, il déploie les pires abominations...

Mon avis : Avais-je déjà lu un roman de Graham Masterton ? Pas sûr. En tous cas, maintenant, voilà chose qui est faite. Il faut dire que je ne suis pas un aficionado de ce que certains sont tentés d’appeler de l’horreur. De l’horreur ? Ça ? Non ! Du fantastique, oui.

Pourquoi cette nuance, me direz-vous. Parce que les trois quarts du roman font plus penser à un roman noir des années 50 ou 60. Un peu à la façon du roman de Richard Matheson : Les seins de glace. Un héros en quête de lui-même, une belle jeune femme, des évènements étranges, ou du moins, incompréhensibles, etc. Dans le dernier quart, nous passons franchement dans le monde l’étrange, avec une histoire de génie maléfique très puissant, de légende de vengeance, etc. Et d’embrouille. Les objectifs avoués des uns et des autres ne sont pas forcément les vrais. Seul le héros, qui n’est au courant de rien, reste identique à lui-même. Il faut dire que c’est également le narrateur. Il nous conte donc ce qu’il veut bien révéler.

Je ne vous ferai pas le détail des morts, éléments d’histoire et autres situations qui font le charme de ce roman. Le risque est trop grand que je vous en dise trop et vous gâche le plaisir de cette lecture.

En bref : Un bon moment de lecture, sans élucubrations sur le sens de la vie, la psychologie des personnages, etc. Juste ce qu’il faut pour donner du corps aux personnages et donner un sens à tout ça. Alors ,n’hésitez pas à le lire si vous aimez le fantastique.

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

PNG - 13 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio