Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > William Hope Hodgson : Intégrale des nouvelles 2

William Hope Hodgson : Intégrale des nouvelles 2

lundi 12 août 2019, par Denis Blaizot

JPEG - 397.9 ko
Intégrale des nouvelles, tome 2
Éditions CODA — 2018

Auteur : William Hope Hodgson
Titre : Intégrale des nouvelles, tome 2
Traductrice : Françoise Jackson
Éditeur : Coda
Année de parution : 2018  
257 pages, 21x14,7
ISBN : 9782849671276
Prix : 39 €

Quatrième de couverture :

Lovecraft a écrit à propos de William Hope Hdgson :
« C’est l’un des rares qui a capturé l’essence intime de l’étrange. Parmi les connaisseurs de la fiction fantastique, William Hope Hodgson   mérite constamment une place élevée, car triomphant d’un style malheureusement ordinaire, il égale ici et là les plus grands maîtres par la suggestion ambigüe de mondes et d’êtres cachés sous la surface banale de la vie. Peu peuvent égaler sa description de forces innommables et d’entités monstrueuses à l’affût, à travers des signes ordinaires et des détails significatifs, comme sa façon de suggérer la sensation du monde des spectres et de l’anormal en l’associant à des régions ou des bâtiments. »

Voici l’intégrale de ses nouvelles regroupées dans l’ordre de leur publication.

Ce second volume comprend les nouvelles suivantes :

  • * sont, pour ce que j’en sais, inédits en français.
  • 1 désigne les nouvelles que l’on peut retrouver dans L’horreur tropicale
  • 2 désigne les nouvelles que l’on peut retrouver dans La chose dans les algues suivi de deux aventures de Carnacki
  • Les Contrebandiers (The Smugglers)*
  • Les Lingots d’or (Bullion)*
  • Le Mystère du navire entre deux eaux (The Mystery of the Water Logged Ship )*
  • L’Albatros (The Albatross) 1
  • Dans l’Aber gémissant (In the Wailing Gully)*
  • Les Fantômes du Glen Doon (The Ghosts of the Glen Doon)*
  • La Chose dans les algues (The Thing in the Weeds) 2
  • La Chose invisible (The Thing Invisible) 2
  • La Mutinerie des novices (The Prentices Mutiny)*
  • Mr. Jock Danplank (Mr. Jock Danplank)*
  • Sur la passerelle (On the Bridge)*
  • L’Île des Ud (The Island of the Ud) 2

Mon avis : Je vais commencé par les trucs qui fâchent : 39€, c’est beaucoup trop cher pour un livre de 257 pages sans ambition. La maquette est toujours aussi mal fichue, même si la marge du bas, bien que toujours très irrégulière, est un peu plus grande que dans le tome 1. Le pelliculage de la couverture ne tient toujours pas. Cerise sur le gâteau, le nombre de coquilles ne semble pas avoir diminué. Un exemple de coquille ? Ils comprirent qu’en rien de temps peu ils seraient poursuivis par d’innombrables canots. Je n’ai pas tenu l’inventaire de tous les endroits où il manque un pronom, mais, là, deux formulations se sont télescopées. CODA ne fait pas de relecture avant d’envoyer à l’impression ? La traductrice ne fait pas (faire) de relecture avant d’envoyer son travail à l’éditeur ? Ce ne serait pas le seul moyen de lire des textes de Hodgson inédits en français, je n’envisagerais pas d’acheter le tome 3... s’il sort un jour [1].

JPEG - 1.6 Mo

Ah ! Une dernière remarque. Carnacki a retrouvé son vrai nom, et j’ai compris pourquoi il y avait quatre copies de la même illustration : la couverture de Carnacki the ghost-finder illustre chacune des aventures de ce personnage. Nous la retrouvons donc en bonne place dans ce recueil qui en contient une.

Passons maintenant à ce qui va vous donner envie d’acheter ce volume : les nouvelles inédites en français. En effet, contrairement au volume 1 de cette intégrale des nouvelles, celui-ci est constitué au 2/3 de textes traduits pour la première fois en français. Ah !

Sur un total de douze textes, dix sont des histoires de mers où le fantastique tient peu de place. Contrebandiers, voleurs et trésors cachés font la matière d’œuvre de la plupart de ces nouvelles. Et je ne vous en dirai pas plus. Lisez et vous ne serez pas déçu.

Pour le fantastique, ce sont deux textes déjà traduits qui en sont les dignes représentant : La Chose dans les algues et L’Île des Ud. Et toutes deux valent bien une relecture.

Un cas particulier : Sur la passerelle. Ce texte de seulement quatre pages, est un hommage aux naufragés du Titanic. En bon officier de marine marchande, Hodgson était très bien placé pour exprimer le fait qu’il ne faut pas grand’chose, surtout de nuit, pour éviter la catastrophe ou envoyer le bateau et toutes les personnes présentes à bord par le fond. Très beau texte.

En bref : J’ai pris beaucoup de plaisir à relire quatre nouvelles déjà connues et à en découvrir 8 autres qui le méritent. Alors, même si la qualité de l’objet ne vous fera pas vous pavaner comme si vous étiez en possession des joyaux de la couronne, vous serez, je pense, satisfait de votre lecture.

PNG - 13 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict

[1Là, je fais référence à l’intégrale des nouvelles de Fredric Brown, que cet éditeur avait entrepris au début des années 2000 et abandonnée après le tome 3, prétextant des frais important pour des ventes peu enthousiasmantes. Vous me direz que sans publicité ni distributeur...