Accueil > Ebooks gratuits > Albert Bleunard : L’eau de jouvence

Albert Bleunard : L’eau de jouvence

lundi 20 avril 2020, par Denis Blaizot

Auteur : Albert Bleunard Albert Bleunard Né le 19 septembre 1852, issu d’une famille d’universitaires, il fit, lui aussi, sa carrière dans l’enseignement ; Docteur ès sciences, Directeur de l’Institut municipal d’Angers de 1885 à 1905, il a été professeur de sciences physiques au Lycée d’Angers. Membre de la Société d’études scientifiques d’Angers dès son arrivée dans cette ville en 1883, il en est devenu vice-président en 1887 et le resta jusqu’en 1900.

Intéressé par toutes les branches des sciences, il avait toutefois une attirance plus particulière pour la chimie dont il explora le domaine dans le Laboratoire de Berthelot.

Parmi les travaux originaux qu’il publia dans les bulletins de la Société d’études scientifiques d’Angers, on peut citer ses Recherches sur les matières explosibles, sur les relations entre le poids atomique et la perméabilité pour les rayons X, sur les lois des combinaisons chimiques.

Il est par ailleurs l’auteur d’un très important travail sur l’Albert Bleunard (1852 - 1905) sur Gloubik Sciences pour plus d’informations.

Titre français : L’eau de jouvence
Illustrateur : Ed. Carrier
Éditeur : La Science Illustrée La Science Illustrée La science illustrée est un journal hebdomadaire de vulgarisation scientifique créé en octobre 1875. Son premier numéro porte porte la date du 18 Octobre 1875. Les principaux rédacteurs sont Adolphe Bitard, Louis Figuier et Élysée Reclus pour la première année mais ils cèdent la place à de nouveaux noms dès le début de la seconde année. Cette première version a duré au moins jusqu’en 1877.

Le titre fût repris par Adolphe Bitard en décembre 1887 peu de temps avant sa mort et Louis Figuier prend sa relève dès le mois de mars 1888.

Largement illustré, il contient dès le premier numéro de janvier 1888 des nouvelles et romans à épisode. Les romans seront signés entre-autre par Louis Boussenard, Albert Robida et Jules Verne. On y retrouvera également les signatures de rédacteurs des revues La Nature et la Revue Scientifique.

À partir du n°340 ( premier numéro du second semestre 1894) la date disparaît de la première page du cahier hebdomadaire, mais reste inscrite sur la couverture.

La première page du fascicule n°901(4 mars 1905) porte en regard de la date les mentions S.I. N°901 et S.A.N. N°175. S.A.N. est l’abréviation de Sciences, Arts, Nature, créée en novembre 1901. Doit-on comprendre que ce fascicule était vendu sous deux titres ?

Je n’ai pour l’instant aucune information sur le devenir de cette publication au-delà de l’année 1905.

Année de parution : 1900 1900

Quatrième de couverture :

Rajeunir, le rêve de bien des hommes. Un vieux médecin de campagne, installé sur l’île de Quiberon, met au point un élixir de jouvence. Il rend le service attendu, mais ne tout n’est pas toujours parfait. Et de problèmes en problèmes, rien ne va plus.

Mon avis : Excellent petit roman de SF que je me fais un plaisir de mettre à votre disposition après avoir pris beaucoup de plaisir à le lire. Et je me prend à regretter que Albert Bleunard Albert Bleunard Né le 19 septembre 1852, issu d’une famille d’universitaires, il fit, lui aussi, sa carrière dans l’enseignement ; Docteur ès sciences, Directeur de l’Institut municipal d’Angers de 1885 à 1905, il a été professeur de sciences physiques au Lycée d’Angers. Membre de la Société d’études scientifiques d’Angers dès son arrivée dans cette ville en 1883, il en est devenu vice-président en 1887 et le resta jusqu’en 1900.

Intéressé par toutes les branches des sciences, il avait toutefois une attirance plus particulière pour la chimie dont il explora le domaine dans le Laboratoire de Berthelot.

Parmi les travaux originaux qu’il publia dans les bulletins de la Société d’études scientifiques d’Angers, on peut citer ses Recherches sur les matières explosibles, sur les relations entre le poids atomique et la perméabilité pour les rayons X, sur les lois des combinaisons chimiques.

Il est par ailleurs l’auteur d’un très important travail sur l’Albert Bleunard (1852 - 1905) sur Gloubik Sciences pour plus d’informations.
n’ait publié qu’une petite demi-douzaine d’œuvres de SF.

Oh ! Bien sûr, ici pas de monstres, pas d’extraterrestres, pas de voyages intersidéraux ou de civilisations disparues. Non. Juste une invention et les conséquences bien personnelles de son utilisation.

En bref : À lire absolument !

Et pour ce faire, je vous propose de télécharger ce roman au formats :

  • ePub sans illustrations
  • Pdf sans illustrations
  • Pdf avec illustrations
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio