Accueil > Ebooks gratuits > Élie Berthet : La maison murée et autres nouvelles

Élie Berthet : La maison murée et autres nouvelles

dimanche 14 juin 2020, par Denis Blaizot

Ebooks gratuits
Des Epub et Pdf faits avec soin pour vous faire redécouvrir des œuvres anciennes tombées dans le domaine public

Me revoilà parti à la découverte des œuvres de Élie Berthet, écrivain français prolifique mais tombé dans l’oubli depuis longtemps.

Après Paris avant l’histoire et Le gentilhomme verrier, je vous propose de découvrir aujourd’hui un recueil de nouvelles découvert sur Gallica.

Celui-ci contient :

  • La maison murée
  • Le pacte de famine
  • Une passion
  • Le dernier alchimiste
  • La tour zizim
  • Le chasseur de marmottes
  • Le géranium triste

La numérisation fournie n’étant pas des plus agréables à lire, je me suis permis d’en faire une version plus moderne : saisie du texte dans un traitement de texte moderne, modernisation de l’orthographe, correction de quelques coquilles [1] et enregistrement en pdf. J’en profite pour signaler ici que je ne mets aucun livre en vente sur un site marchand international bien connu ayant eu des déboires avec la justice pendant la période de confinement liée à la COVID-19. Mes pdf et ebook sont tous gratuits et exclusivement disponibles sur ce site. Les rares éditions papier que je propose sont tirées de livres en ma possession et sont commercialisés sur lulu.com. Pourquoi je vous dis ça ? Parce que je viens d’apprendre qu’un margoulin se permet de vendre au format papier et à un prix excessif l’eBook que j’ai réalisé de la nouvelle de Jack London : La peste écarlate sans même prendre la peine de le contrôler. Et le résultat est une catastrophe.

Passons maintenant aux nouvelles de Berthet. Toujours agréables à lire, elles sont marquées par leur âge. Nous avons affaire à de petites fables sociales et quelque peu historiques. Grande peste pour la première — qui donne son titre au recueil — Révolution pour la deuxième. Et pour les autres, les passions humaines et tous les débordements qu’elles peuvent induire.

En bref, et comme d’habitude, je vous engage à les lire en téléchargeant le pdf. Et non, il n’y aura pas de version ePub cette fois-ci.


[1J’espère ne pas en avoir rajouter ;-)