Accueil > Chroniques diverses > Armand Hoog : L’accident

Armand Hoog : L’accident

vendredi 1er novembre 2013, par Denis Blaizot

Éditions Grasset (1947)

Auteur : Armand Hoog

Titre français : L’accident

Éditeur : Grasset

Année de parution : 1947 1947

Synopsis :

Georges Quost, directeur et fondateur du Centre Psychologique Moderne, se réveille un matin dans une maison vide isolée sur un petit îlot au milieu d’un cours d’eau. Il a comme unique contact avec le monde extérieur un vieil homme muet qui lui apporte chaque jour tout le nécessaire pour vivre, et même le superflu. Ces longues semaines d’isolement sont pour le narrateur l’occasion d’une introspection.

Mon avis :
Ce roman, écrit en 1947 1947 , est à classer dans les œuvres existentialistes. Il se présente sous la forme d’un journal. Le journal d’un homme qui, n’ayant rien de mieux à faire, se replie sur lui-même et s’interroge sur son passé.

Le récit est non linéaire. En effet, le narrateur revient sur son passé dans un grand désordre chronologique. Au fil des jours, il se penche sur ses motivations et ses actions passées, finissant par se juger coupable d’actes dont personne ne l’a jamais accusé. Sa rencontre avec ses agresseurs et ses juges donne à l’ensemble un côté fantastique très agréable.

Bel exemple d’introspection, c’est là ma deuxième lecture de cet excellent roman et je le relirais sans doute encore.

Note sur l’auteur : Né à Paris en 1912 1912 , critique littéraire à Carrefour de 1944 à 1951, Armand Hoog avait publié en 1947 1947 chez Grasset son premier roman, l’Accident. Installé aux États-Unis, il enseigna le français près de trente ans à l’université de Princeton, tout en continuant à écrire (notamment une biographie de Stendhal, chez Pauvert en 1983 1983 ). Ami de Maurice Coindreau et de Nina Berberova, à l’écart du milieu littéraire français, il a vécu ses dernières années entre la Provence et la Nouvelle-Angleterre. Ses derniers romans ont été édités par Actes Sud (Victor Hugo chez Victoria, 1993 1993 ). Armand Hoog est mort à Boston le 10 septembre 1999 1999 .

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict


Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio