Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Isaac Asimov : L’avenir commence demain

Isaac Asimov : L’avenir commence demain

dimanche 3 novembre 2013, par Denis Blaizot

Édition originale : 1959 1959
Éditions Pocket (Science fiction) (1984 1984 )
310 pages
Traduit par Bruno Martin

Contenu de ce recueil :

  1. C’est si facile, voyez-vous ! (1957 1957 )
  2. Tous les ennuis du monde (1958 1958 )
  3. Profession (1957 1957 )
  4. Sept fois neuf (1957 1957 )
  5. La nuit et la mort (1956)
  6. Je suis à Port-Mars sans Hilda (1957 1957 )
  7. Les tendres vautours (1957 1957 )
  8. Avec un S (1957 1957 )
  9. L’ultime question (1957 1957 )
  10. L’affreux petit garçon (1957 1957 )
  11. Notification de rejet (1957 1957 )

Mon avis : C’est si facile, voyez-vous ! et Notification de rejet sont deux poèmes qui, à mon goût, ne cassent pas trois pattes à un canard. Asimov aurait pu les oublier. Quelques erreurs de traduction, car je serais étonné que Isaac Asimov, en bon scientifique, ne sache pas désigner correctement les nombres entiers et l’adjectif intégraux pour les caractériser est vraiment mal choisi. Globalement, ces nouvelles sont très bonnes, même si leur âge commence à se faire sentir. En effet, quelques éléments technologique ne sont plus en phase avec l’état actuel de l’évolution des outils informatiques ou de télécommunication. C’est le cas en particulier pour la nouvelle La nuit et la mort où les protagonistes ont tous dans leur poches un « microcopieur » qui, vu la description, n’est qu’un appareil photo argentique à microfilm.

Ce n’est pas la première fois que je lis Sept fois neuf et elle génère en moi le même sentiment : c’est ce qui pourrait bien arriver à notre société d’ici quelques (dizaines d’années. À force de confier tous nos calculs, même les plus simples à des machines, on finira par s’étonner -que dis-je ! s’émerveiller- de rencontrer une personne capable de faire des opérations à la mains, voire de tête.

En bref : Toutes les nouvelles de ce recueil sont excellentes mais ma préférée est sans doute la dernière. À lire absolument.

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio


Challenge « Je lis des nouvelles et des novellas »
Ce challenge a couru du 12/12/12 au 11/12/13