Accueil > Mes auteurs favoris > William Livingston Alden (1837 - 1908) > W. L. Alden : Une soupape volcanique

W. L. Alden : Une soupape volcanique

dimanche 9 janvier 2022, par Denis Blaizot

Auteur : W. L. Alden W. L. Alden William Livingston Alden, né à Williamstown (Massachusetts, USA) le 9 Octobre 1837 et décédé le 14 Janvier 1908.

Traducteur : Denis Blaizot

Titre : Une soupape volcanique

Titre original : A volcanic Valve (1897 1897 )

Première édition française : 2022 2022

Ebooks gratuits
Des Epub et Pdf faits avec soin pour vous faire redécouvrir des œuvres anciennes tombées dans le domaine public.

Cette nouvelle est parue pour la première fois sous le titre A volcanic Valve dans The Pall Mall Magazine de juillet 1897 1897 . À ma connaissance, elle n’avait encore jamais été traduite en français. Et c’est pour moi une belle découverte.

Alden reprend le principe largement utilisé par Jules Verne Jules Verne du millionnaire américain qui se lance dans les projets les plus fous pour gagner de l’argent en se basant sur un prémisse scientifique plus ou moins valide.

Ici, l’un des protagonistes raconte au narrateur comment, avec l’aide d’un ami ingénieur des mines — américain lui aussi — , il a tenté de réguler le débit de vapeur d’un volcan pour : 1° organiser des spectacles avec des éruptions volcaniques à heure fixe, 2° récupérer l’énergie du volcan pour alimenter toute la région entourant le volcan. Ils décident alors d’expérimenter le principe sur un volcan isolé de tout concurrent possible afin d’avoir la primeur si cela fonctionne. Et c’est comme cela qu’eut lieu la catastrophe du Krakatoa en 1883 1883 .

À plusieurs reprises le héros — mais ne devrais-je pas plutôt parler d’anti-héros ? — tiens des propos franchement racistes en opposant culture occidentale et chrétienne et cultures dites « païennes ». Je pense qu’il faut accorder à Alden la volonté de ridiculiser certains de ses contemporains qui étaient à l’image de ce « millionnaire américain » et trouvaient normal d’organiser des exhibitions de « sauvages ».

Bref, voilà une petite nouvelle à classer SF bien agréable à lire. Alors n’hésitez pas. Je vous offre le pdf de sa traduction.