Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > Robert Sheckley : Le temps des retrouvailles

Robert Sheckley : Le temps des retrouvailles

samedi 5 mars 2022, par Denis Blaizot

Auteur : Robert Sheckley Robert Sheckley Robert Sheckley (1928 - 2005) fut un écrivain prolifique : 24 romans de science-fiction, 9 polars et un nombre important de nouvelles (plus de 10 recueils).

Titre français : Le temps des retrouvailles

Éditeur : Argyll

Année de parution : 2022 2022

ISBN : 978-2-492403-34-7

Quatrième de couverture :

Voici venir le temps des retrouvailles avec un auteur qui, à l’instar de son compatriote Philip K. Dick, aura été de son vivant plus apprécié en France que dans son propre pays, la faute à une œuvre singulière et sans concession, souvent incomprise. Toutefois, la comparaison entre ces deux géants s’arrête là : les textes de Robert Sheckley Robert Sheckley Robert Sheckley (1928 - 2005) fut un écrivain prolifique : 24 romans de science-fiction, 9 polars et un nombre important de nouvelles (plus de 10 recueils). sont drôles et mettent en jeu des personnages qui se débattent pour survivre à des situations absurdes. Avec l’humour féroce et moqueur qui constitue sa marque de fabrique, l’auteur y déploie autant de visions à la fois lucides et déformées de notre réalité et des étranges êtres qui la peuplent.

Le cinéma international ne s’y est d’ailleurs pas trompé, l’adaptant à de multiples reprises : aux États-Unis (Freejack, Geoff Murphy,1992 1992 ), en France (Le Prix du danger, Yves Boisset, 1983 1983 ) ou encore en Italie (La dixième Victime, Elio Petri, 1965 1965 ).
Le présent recueil regroupe treize textes publiés entre 1953 1953 et 1960 1960 – la meilleure période de l’auteur selon certains. Et soyons honnêtes : si Sheckley fait moins rire aujourd’hui, c’est moins la pertinence de ses textes qui est en cause que les dérives de notre propre monde. Comment, en effet, ne pas tomber sous le charme d’un auteur qui imagine en 1958 1958 les dérives de la télé-réalité ?

Nouvelles traduites par Marcel Battin, Michel Deutsch, Jean-Pierre Pugi et Arlette Rosenblum, révisées par Lionel Évrard.

« Un des plus subtils nouvellistes du XXe siècle. »
Christopher Priest, auteur du roman Le Prestige

Sommaire :

  • Le Prix du danger (The Prize of Peril - 1958 1958 )
  • Les Morts de Ben Baxter (The Deaths of Ben Baxter - 1957 1957 )
  • Une Race de guerrier (Warrior Race - 1952 1952 )
  • N’y touchez pas ! (Hands off - 1954 1954 )
  • La mission du Quedak (Meeting of the Minds - 1960 1960 )
  • Tu brûles ! (Warm - 1953 1953 )
  • Un billet pour Tranaï (A Ticket to Tranai - 1955 1955 )
  • Le Temps des retrouvailles (Join now - 1958 1958 )
  • Tels que nous sommes (All the Things you are)
  • La suprême récompense (The Victim from Space - 1957 1957 )
  • Les Spécialisés (Specialist - 1953 1953 )
  • La septième victime (Seventh victim - 1953 1953 )
  • Permis de Maraude (Skulking Permit - 1954 1954 )

Mon avis : Je n’en suis pas à mon coup d’essai avec l’œuvre de cet écrivain américain. Et c’est avec enthousiasme que j’ai entamé la lecture de ce recueil de nouvelles bien choisies. Chose d’autant plus appréciable que ce volume n’inclut aucune nouvelle que j’aurais déjà lue. Pas toujours gagné quand la liste de textes présentés résulte du choix de l’éditeur. Je suis toutefois certain d’en avoir lu quelques-unes il y a longtemps.

On ne peut pas affirmer qu’elles m’aient toutes autant emballé. Mais toutes restent très bonnes.

Le recueil s’ouvrent sur le prix du danger, mise en image par Yves boisset en 1983 1983 avec, entre autres, Michel Piccoli et Gérard Lanvin. Mais cette nouvelle a beaucoup fait parler par sa ressemblance avec le roman de Stephen King Running Man, adapté au cinéma par Paul Michael Glaser en 1987 1987 avec Arnold Schwarzenegger dans le rôle principal. La nouvelle date de 1958 1958 et le roman de 1982 1982 . Mais King a toujours avoir eu connaissance de la nouvelle de Sheckley avant qu’on lui en parle. Maintenant, vous savez comment troller un groupe de fan de Stephen King :-)

Et les autres nouvelles ? Si je les listais une à une en donnant mon avis sur chaque vous en auriez vite marre de lire : Celle-là est génial ! Celle-là aussi ! etc.

En bref : Je vais conclure simplement en disant que si vous n’aimez pas ce recueil de nouvelles c’est que vous n’aimez pas l’œuvre de Robert Sheckley Robert Sheckley Robert Sheckley (1928 - 2005) fut un écrivain prolifique : 24 romans de science-fiction, 9 polars et un nombre important de nouvelles (plus de 10 recueils). dans son ensemble, avec son humour décalé et sarcastique. Car entre les guerriers qui de suicident pour montrer leur courage et les colons humains qui ont perdu tout sens de l’agressivité, vous aurez le choix.

Allez ! Bonne lecture.

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict


Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio