Accueil > Science-fiction, Fantasy, Fantastique > John Flanders : Par-delà les sept mers... dans le sillage du (...)

John Flanders : Par-delà les sept mers... dans le sillage du Fulmar

dimanche 23 mai 2021, par Denis Blaizot

Auteur : John Flanders
Titre français : Par-delà les sept mers... dans le sillage du Fulmar
Éditeur : Terre De Brume (Terres fantastiques)
Année de parution : 2021 2021
ISBN : 9782843626784

Quatrième de couverture :

La mer traverse l’œuvre de Jean Ray Jean Ray Raymond Marie de Kremer, principalement connu par ces deux pseudonymes, est un auteur très prolifique. Il aurait rédigeait près de 15000 textes sous une trentaine de pseudo. Aussi cette page n’a aucune prétention à l’exhaustivité. Simplement, permettre de trouver facilement dans quel recueil l’une ou l’autre de ces nouvelles a été publiée en français sous les noms de John Flanders ou de Jean Ray. /John Flanders comme le Fulmar a traversé les Sept Mers durant sa longue carrière.

La cinquantaine de textes réunis ici, pour la plupart inédits en français, en sont la preuve.
« Le monde marin apparaît, parfois véhiculant l’épouvante, parfois unique solution, ultime espoir pour oublier le passé et fuir l’horreur, parfois moyen pratique pour découvrir l’aventure. Il recèle le mystère. Derrière l’horizon se cache toujours quelque île étrange, quelque port embrumé où le marin cherche à oublier ses hantises dans des cabarets enfumés. Là, une oreille complaisante, devant un verre de whisky, écoutera le récit de ses aventures. »
Parmi les « cargo, schooner, yacht, baleinier, quatre-mâts, brick, clipper, steamer, péniche, canot, sous-marin, croiseur » qui sillonnent les océans « rayens », il en est un qui prend une dimension toute particulière : le Fulmar. Il est le « navire-fantôme, navire-imagination, navire-réalité, navire-légende »…

Alors, embarquons et suivons-le dans ses aventures et celles de son équipage à travers les Sept Mers !

Sommaire :

  1. Préface de Claude Deméocq
  2. Note liminaire
  3. La méthode du cuistot
  4. Typhon
  5. La nuit de Singapore
  6. La nuit de Santos
  7. La nuit du Cap
  8. L’ennemi sous-marin
  9. Le kipper
  10. Les îles sans nom
  11. La mort verte
  12. L’homme qui vit le diable
  13. Le diable à bord [1]
  14. Dans les îles qu’on dit merveilleuses
  15. Le dieu Foera
  16. Le salutaire mal de mer
  17. Vengeance dans les îles
  18. L’homme arc-en-ciel
  19. Le passager du Rosary
  20. Le second a but du thé de tigre
  21. Le requin et la Lune
  22. Wahoo... Wahoo...
  23. Un repas de Noël inhabituel
  24. La résurrection du San Christobal
  25. Les sirènes de Bill Jay
  26. Le sorcier de Greenock
  27. Le terrible Monsieur Jones
  28. Le nez de chat
  29. En jouant la « Bombara »
  30. Le signe du pirate
  31. De la neige et des dollars
  32. Le sous-marin fantôme
  33. Le coffe Grâce divine
  34. Les yeux de M. Lewatt, esquire
  35. Un ouragan dans la mer des Caraïbes
  36. Les îles-au-trésor
  37. Les fantômes du Capataz
  38. Mirages
  39. Le bon typhon
  40. Le nez des Crosseye
  41. Aux imbéciles, la chance
  42. Ne pas s’enrôler sur le Falcon
  43. La bouteille de rhum
  44. Les billes de Bill
  45. Les feux du Hunter
  46. Le brouillard bleu
  47. La voix du bateau
  48. Les démons de l’île Wood
  49. Postface de André Verbrugghen
  50. Bibliographie

Mon avis : Vous aimez les aventures de mer, les pirates, les mystères difficilement explicables ? Alors ce livre est fait pour vous... si vous aimez les histoires courtes. Hé oui ! 46 contes en 280 pages desquelles il faut déduire préface, postface et autre bibliographie. Mais une bibliographie utile puisqu’elle énumère toutes les éditions des contes qui ont précéder ce recueil. Et avec Jean Ray Jean Ray Raymond Marie de Kremer, principalement connu par ces deux pseudonymes, est un auteur très prolifique. Il aurait rédigeait près de 15000 textes sous une trentaine de pseudo. Aussi cette page n’a aucune prétention à l’exhaustivité. Simplement, permettre de trouver facilement dans quel recueil l’une ou l’autre de ces nouvelles a été publiée en français sous les noms de John Flanders ou de Jean Ray. et sa manie de publier ne français, flamand, hollandais ou allemand... et même en anglais, il est vite fait de retrouver un texte sous un autre titre sans se souvenir du recueil dans lequel on l’a lu.

J’ai donc dévoré ce volume — même si j’ai entrecoupé sa lecture par d’autres pour faire durer le plaisir. Car ils deviennent rares, les textes de cet écrivain que je n’ai pas lus au moins une fois ! Et ici, il n’y a qu’un texte que je suis certain d’avoir lu ailleurs. Je suis donc satisfait de mon achat. Mais j’aimerais que l’éditeur tienne compte pour de futurs volumes de deux remarques : Une coquille par page, c’est trop. Je ne les ai pas comptées mais le compte exact ne doit pas être loin. La plus remarquable : ne je à la place je ne. Pour les autres ; c’est principalement des lettres oubliées. Deuxième point, et non des moindres : mesdames et messieurs des éditions Terre de brume, changez d’imprimeur ou laissez tomber le flocage. Car est-ce bien normal que celui-ci commence à se décoller avant même la fin de la première lecture ? Non. Je sais bien qu’il me sera répondu par certaines personnes que, pour 19 €... Hé bien pour 19 €, je n’ai pas ce problème sur les livres que je fais imprimer par lulu.com. Qu’on ce le dise. Mais c’est quand même les coquilles qui me sont le plus désagréables.

En bref : Malgré mes récriminations, j’attends avec impatience un éventuel nouveau volume de cette collection des inédits de Jean Ray Jean Ray Raymond Marie de Kremer, principalement connu par ces deux pseudonymes, est un auteur très prolifique. Il aurait rédigeait près de 15000 textes sous une trentaine de pseudo. Aussi cette page n’a aucune prétention à l’exhaustivité. Simplement, permettre de trouver facilement dans quel recueil l’une ou l’autre de ces nouvelles a été publiée en français sous les noms de John Flanders ou de Jean Ray. /John Flanders. Et pas comme Le Monstre de Borough qui contient un court roman déjà publié par Casterman et deux nouvelles peut-être inédites.

Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Livraddict
Retrouvez la fiche du livre et d’autres chroniques sur Babelio

[1Déjà présenté dans Contes d’horreurs et d’aventures et Visions infernales.